LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES EN AFRIQUE
16759
post-template-default,single,single-post,postid-16759,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,translatepress-fr_FR,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,vss_responsive_adv,vss_width_768,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-18.0.8,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES EN AFRIQUE

LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ET LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ENTREPRISES EN AFRIQUE

Ọya remercie HEAD AFRIQUE et ASSOCIATION WESTAREA de l’avoir invité aux débats portant sur la transition énergétique et la Responsabilité Sociétale des Entreprises en Afrique, organisés le 27 juin 2019.

Atinoukê Kayeyemi AMADOU a eu le grand plaisir de modérer la table ronde sur les enjeux et stratégies dans le cadre de développement de projets en Afrique : état des lieux et retour d’expérience.

Que retenir de ces échanges ?

– les cadres juridiques mais également politiques d’un pays sont des facteurs importants pris en compte par les sociétés étrangères souhaitant développer un projet ;

– les enjeux RSE sont de plus en plus pris en compte par les sociétés et les investisseurs, et se dessinent durant tout le long du projet au travers par exemple de la sécurité des travailleurs, de la transparence dans les transactions financières, du respect de l’environnement. Le non respect des normes exigées peut être un facteur bloquant du projet ;

– les projets d’infrastructures de production énergétique qui fonctionnent actuellement sur le continent, et exploités par les producteurs indépendants d’électricité, sont encore relativement jeunes.